Alpes : selon la Fédération, les coupes du monde de ski ne seront pas annulées


Actualité, Sur la neige

Michel Vion, président de la Fédération française de ski (FFS) affirme que les compétitions internationales prévues en France en décembre dans les Alpes ne seront pas menacées par le reconfinement.

2 Coupes du monde

Le président Emmanuel Macron a annoncé le reconfinement sur tout le territoire national à partir du 29 octobre, minuit, afin de limiter la propagation des nouveaux cas de coronavirus. Pourtant, avant la fin de l’année 2020, la France est censée recevoir quatre week-ends de compétitions pour la Coupe du monde du ski alpin et une Coupe du monde de skicross à Val Thorens les 4 et 5 décembre. Michel Vion est pourtant confiant, il est impossible pour lui que ces compétitions soient annulées, car ce sont des événements internationaux majeurs, liés par ailleurs à des droits télévisuels.

Le ministère des Sports aurait aussi rassuré de son côté la Fédération. Roxana Maracineanu avait annoncé par ailleurs à l’Assemblée nationale que le sport professionnel continuerait en France, même durant cette période incertaine. À condition, bien sur, que des règles strictes soient respectées : les compétitions se dérouleront à huis-clos, sans partenaires et VIP.

Les futurs vacanciers dans le doute

Alors que les skieurs professionnels sont assurés de pouvoir skier, quand est-il des futurs vacanciers qui rêvent toute l’année de pouvoir faire du ski dans les Alpes ? Alors que l’habituelle question chaque hiver se porte sur la neige, c’est aujourd’hui le reconfinement qui provoque de l’incertitude. Avec un confinement qui doit durer à minima jusqu’au 1er décembre, les autorités prévoient aussi de faire le point toutes les deux semaines pour adapter leurs mesures à l’évolution de la pandémie.

Même si les stations de ski ont pour l’instant fermé leurs portes, elles restent cependant optimistes, les futurs skieurs pouvant toujours réserver des séjours à partir du 4 décembre dans tous les massifs. La grande majorité des gérants des hébergements de vacances ont adapté leurs conditions de réservation mettant notamment en place des annulations sans aucun frais. Les forfaits de ski et les cours réservés garantissent aussi un remboursement intégral, si l’état d’urgence sanitaire venait à se prolonger. Les stations de ski ont aussi mis en place des règles sanitaires très strictes pour garantir la santé de leurs visiteurs.

Les épidémiologistes sont plutôt sceptiques de leur côté, prévoyant les 4 semaines de confinement comme un minimum. Pour les experts, la durée du reconfinement devrait se préciser dans les deux ou trois semaines à venir. Croisons les doigts pour que le ski soit tout de même au rendez-vous cet hiver !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *